didgeridoocouv« Les aborigènes racontent qu’au début du monde, le ciel était si bas que les crocodiles avaient mangé les étoiles ».

Ainsi commence ce conte des origines ; mais comment le ciel s’est-il ensuite séparé de la terre ? Frédéric Marais nous raconte l’histoire d’un petit garçon qui, ayant trouvé un bâton très droit, a l’idée de le planter en terre pour repousser le ciel vers le haut, de plus en plus haut et permettre ainsi à la nature de se réveiller, à l’homme de se redresser. Puis, alors qu’il souffle dans son outil pour le nettoyer, il fait résonner un son vibrant : il vient d’inventer le premier didgeridoo.

Au fil des albums, Frédéric Marais s’affirme comme l’un des artistes les plus talentueux de sa génération. Ici, il restitue une légende australienne (de son cru ?) avec un texte minimaliste mais ô combien poétique et reprend la technique des points, emblématique de l’art aborigène, pour ses superbes illustrations en pleine page. Deux couleurs seulement, le bleu et l’oranger, un peu de blanc pour un effet éclatant, des couleurs qui rendent puissants le petit bonhomme et les animaux qui l'entourent. Un album splendide sur l’origine du monde et de la musique, une petite pépite à mettre entre toutes les mains dès 5 ans.

(Fabienne)

 

Auteur(s) Marais, Frédéric (1965-...) (Auteur)

Titre(s) Didgeridoo / Frédéric Marais.

Editeur(s)Montreuil (Seine-Saint-Denis) : Les Fourmis rouges , 2014.

Sujet(s) Contes australiens

Autre(s)4-7 ans; Album ; Australie ; Musique

Plus d'informations

 

Du même auteur :