bratata

logovide 252px

logovide 289px
logovide 282px

Médiathèque Le blé en herbe - Erquy

gallmeister"Tout dégage ici une sensation différente. Je crois que j'ai vécu trop longtemps au mauvais endroit. J'avais oublié à quel point j'aime être près de l'eau, à quel point j'aime voir les montagnes se dresser comme ça, et sentir l'odeur de la forêt aussi." David Vann, Sukkwan Island

Ce mois de mai, nous mettons les éditions Gallmeister à l'honneur à la bibliothèque, histoire de faire découvrir à ceux qui ne le connaîtraient pas encore (il y en a ?) cet éditeur rapidement devenu incontournable dans le monde éditorial.

Créée en 2006, la maison s'est d'abord fait un nom grâce à sa collection "Nature Writing" grâce à laquelle elle faisait découvrir aux lecteurs français ce genre si spécifiquement américain. Le nature-writing "ce n'est pas un style, plutôt une sensibilité, un rapport au paysage" selon Oliver Gallmeister. Les deux premiers romans à ouvrir la collection furent Le gang de la clé à molette d'Edward Abbey et Vingt-cinq ans de solitude de John Haines, devenus depuis deux grands classiques, chacun dans son style.

Les éditions Gallmeister fêtaient l'an dernier leurs dix ans d'existence et pour marquer l'évènement, ils ont créé une exposition de photos qu'ils font circuler à travers librairies et bibliothèques. Elle fera escale au Blé en Herbe ce mois de mai, un grand merci à eux et en particulier à Marie Moscoso qui a partagé notre enthousiasme autour de ce projet. A chaque photo correspond un extrait de roman que nous vous proposons de découvrir par ailleurs. Parmi ceux-ci, l'indispensable (mais ils le sont tous) Sukkwan island de David Vann, Little bird de Craig Johnson ou encore Indian Creek de Pete Fromm.

 

Voici une présentation de la maison par son fondateur :

« Depuis 2006 les éditions Gallmeister se consacrent à la littérature américaine. Véritable plaidoyer pour les grands espaces, la collection « Nature Writing » qui se veut le reflet de ce courant majeur aux Etats-Unis, s’attache à faire découvrir la richesse littéraire de l’Ouest américain, tandis que la collection « Noire » explore les aspects les plus sombres de cette littérature du Grand Dehors. La collection « Americana » enfin, crée en 2009, s’approprie quant à elle un univers plus urbain et s’attaque à l’autre face du rêve américain, ses auteurs rejoignant ceux du Nature Writing et de la littérature noire dans une même lecture contestataire de l’Amérique. »

 

Bien-sûr, pour accompagner cette chouette exposition, vous pourrez retrouver une table dédiée aux livres estampillés Gallmeister, voici également quelques coups de coeur :

Un grand merci aux lectrices du comité de lecture et à Emma, Fanny et Gaël de la librairie Le Grenier, pour leurs généreuses contributions ! N'hésitez pas à profiter de leurs chroniques sur leur blog, non seulement vous y trouverez des idées de lecture mais en plus, l'esprit des libraires masqués vous fera certainement sourire !

 

dsc 0452