mort aux vaches couv"Ils sont peut-être ploucs mais pas complètement cons... Si tu leur mets un pacal sous le nez, ils vont pas se demander qui l'a peint, mais d'où il vient et surtout s'il a des frangins..."

Lors de sa venue à Erquy en janvier 2016 (voir ici), François Ravard nous avait mis l'eau à la bouche en nous parlant du projet sur lequel il travaillait alors avec Aurélien Ducoudray, une bande dessinée dans la veine du film noir, hommage à Jacques Audiard et quelques autres. Et voilà, Mort aux vaches est paru le mois dernier et la BD tient ses promesses ! Ferrand, José (son amant et complice de longue date), Romuald et Cassidy viennent de braquer une banque ; ils sont pleins aux as mais décident de se mettre au vert quelques temps, direction la ferme du cousin de Ferrand, histoire de se faire oublier. Mais voilà, le cousin en question nourrit une vieille rancune contre le gangster, l'accueil ne sera pas des plus chaleureux. Sans compter que les braqueurs débarquent en pleine crise de la vache folle or les fermiers, qui planquent une bête malade dans un coin, sont aux prises avec les vétos ; enfin, des Roumaines, à la tête d'un business matrimonial dans cette campagne reculée voient d'un mauvais œil l'arrivée de Cassidy qu'elles soupçonnent de concurrence déloyale. Bref, pour les truands qui espéraient passer inaperçus, c'est raté !

Si les références au cinéma abondent dès la couverture, les auteurs s'emparent des clichés pour mieux les détourner et c'est un régal pour le lecteur, qui sera souvent pris de franche rigolade au détour des cases : une BD à la fois décapante et néanmoins très tendre !

 

OPAC Détail de notice

 

A lire aussi :

 

OPAC Recherche Simple

 

Rencontre avec François Ravard sur BFR :