chouquette"Il existe un super-héros d'entreprise dont les pouvoirs hors norme servent à justifier ses arrivées en retard, ses départs en avance, ses soudaines absences lorsque sonne l'heure d'une réunion capitale. Son nom ? Mythomane. (...) Ce mutant du tertiaire est capable d'énoncer les pires bobards avec l'aplomb d'un garagiste qui, ayant repéré un petit joint défectueux, en profite pour vous inviter à la réfection complète du circuit hydraulique".

Les éditions Anamosa ont eu l'excellente idée de réunir dans un recueil les chroniques que Nicolas Santolaria publie chaque semaine dans Le Monde, sous le titre « Bureau-tics ». C'est avec beaucoup d'humour et un sens certain de l'observation que le journaliste décortique la vie au bureau, les rites : « Et le stagiaire de l'été a débarqué », les relations professionnelles : « Mon collègue : ce super-mytho », les questions existentielles : « Faut-il rire aux blagues du chef ? » ou encore les mesquineries autour de la machine à café : « Les bienfaits du ragot ». Et si bien-sûr, l'auteur accentue le trait, brocardant nos travers (« Stop aux guillemets avec les doigts »), cette petite sociologie du travail sent le vécu et tout un chacun ne manquera pas de s'y retrouver ou de reconnaître un acolyte : « Vous êtes plutôt bienàvoustologues ou cordialementistes  ? ».

Un texte drôle, mordant mais sans méchanceté et avec même une certaine affection pour la vie finalement très codifiée du bureau. Le lecteur se surprend à ricaner doucement au fil des pages, telle ou telle situation faisant « tilt » dans son esprit et il n'a en général qu'une envie, faire passer le livre à un comparse afin de savourer avec lui la sagacité de l'auteur, son esprit d'à-propos.

(Fabienne)

 

OPAC Détail de notice